Les Nations Unies saluent le travail crucial de plus de 20 000 volontaires dans la prévention et la réponse aux catastrophes

Le Programme des Volontaires des Nations Unies et les autorités nationales rendent hommage aux volontaires en action dans toutes les régions d´Haïti et reconnaissent leur rôle crucial comme premiers acteurs en temps de crise 

I74A4807
I74A4760Intervention du directeur de la Direction Nationale de la Protection Civile lors de la cérémonie.

Port-au-Prince, le 5 décembre 2017 – À l´occasion de la Journée internationale des volontaires du 5 décembre (JIV), l’équipe pays des Nations Unies en Haïti salue la contribution lors de l’année 2017 de plus de 20 000 volontaires actifs en Haïti dans la prévention et la réponse aux catastrophes naturelles en soutien aux autorités et aux organisations haïtiennes. Ce groupe de volontaires nationaux et internationaux inclut parmi d´autres des membres des comités décentralisés de gestion des risques et désastres, des brigadiers volontaires de la Direction Nationale de la Protection Civile (DPC), de la Croix Rouge Haïtienne, des Scouts d’Haïti, du Réseau de Promotion du Volontariat et des Volontaires des Nations Unies. Ces volontaires de plus de 40 nationalités travaillent également dans d´autres domaines clefs pour le renforcement du développement et de la résilience des populations face aux catastrophes, tels que l´éducation civique, les droits humains, la sécurité alimentaire, la promotion de l´égalité de genre, la protection des enfants ou encore l´environnement ainsi que l’état de droit. 

Cette année, autour du thème “Les volontaires : premiers à agir. Ici. Partout.”, Les Nations Unies veulent rendre un hommage particulier à tous ces volontaires qui ont aidé dans la prévention et l´assistance aux victimes des catastrophes naturelles en Haïti. Cette reconnaissance salue notamment l´engagement de plus de 8 000 volontaires de la Direction de la Protection Civile d´Haïti (DPC) qui ont continué à soutenir ces communautés même s´ils avaient été eux-mêmes affectés par des désastres tels que l´ouragan Matthew à la fin 2016 et l´ouragan Irma en 2017. Leur rôle a été crucial pour sauver des vies lors des évacuations avant les ouragans, ainsi qu´en ce qui concerne la réponse d´urgence, le nettoyage des routes, la distribution de l´aide et l´appui aux personnes dans les abris. 

C’est dans ce cadre, et celui des 16 jours d´activisme contre la violence faite aux femmes et aux filles,  la Direction de la Protection Civile a organisé le 5 décembre au Palais Municipal de Delmas (Port-au-Prince) un événement pour rendre plus visible le rôle essentiel des volontaires comme premiers acteurs en temps de crise, en partenariat avec le PNUD, le Programme des Volontaires des Nations Unies (VNU), les membres du Système National de Gestion de Risque et Désastre (SNGRD) et le Réseau de Promotion du Volontariat (formé par la COHAIV, TECHO, America Solidaria, France Volontaires et le programme VNU). Plus de 300 volontaires, autorités nationales et locales, ainsi que des représentants des Nations Unies, ont participé à cette journée. 

Les activités proposées pour la journée ont souligné le rôle du volontariat pour l´accomplissement des Objectifs de développement durable (ODD) à l’horizon 2030 et l´Accord de Paris sur le Changement Climatique, lesquels représentent l´engagement d´Haïti auprès de ses enfants et ses petits-enfants de leur construire un meilleur avenir. Les Nations Unies sont et seront aux côtés d´Haïti et des volontaires sur ce chemin.

 

Le Programme VNU contribue à la paix et au développement depuis 1970

Établi par l’Assemblée générale des Nations Unies (AGNU) en décembre 1970, le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) contribue à la paix et au développement en promouvant le volontariat au niveau mondial, en encourageant ses partenaires à intégrer le volontariat dans leur programmation du développement et en renforçant la mobilisation. Convaincu que le volontariat peut transformer le rythme et la nature du développement, le programme VNU prône un volontariat profitant à la fois à l’ensemble de la communauté et à la personne qui le pratique. 

En 2017, en Haïti, 87 VNU internationaux étaient engagés au sein de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti (MINUSTAH) jusqu´en octobre 2017 et 2 font déjà partie dans la Mission des Nations Unies pour l´Appui à la Justice en Haïti (MINUJUSTH). En même temps, 3 VNU nationaux et 12 VNU internationaux sont déployés dans différentes agences des Nations Unies (PNUD, UNICEF, ONU Femmes, UNDSS, PAM, OCHA et UNFPA).

 

Pour plus d’information, merci de contacter:

José Ignacio Martín Galán, martingalan@un.org  , Chargé de la communication du Bureau du DSRSG/RC/HC et Groupe de Communication des Nations Unies, tel. 509 37010336

Sophie Boutaud de la Combe : (boutauddelacombes@un.org) Porte-parole et chef de la communication Stratégique et de l’information publique, MINUJUSTH, tel. 509 37029042

Dramane Coulibaly : dramane.coulibaly@undp.org  Chargé du Programme des Volontaires des Nations Unies en Haïti.  

I74A4570.jpg

Autres notes d'information