Le Groupe consultatif ad hoc du Conseil économique et social des Nations Unies évalue la situation en Haïti

Une délégation d’ambassadeurs de haut niveau en visite dans le pays du 7 au 10 mai rencontrera les autorités haïtiennes, des représentants de la société civile et des partenaires du développement pour discuter des priorités nationales

 

IMG_5634Le Président Moïse et le Premier Ministre Lafontant avec ont reçu une délégation de 17 ambassadeurs.
IMG_5677.jpgLa délégation est composée des ambassadeurs représentant 17 états membres.

Port-au-Prince, Lundi, 7 mai 2018 Lors d'une réunion avec le Président Jovenel Moïse aujourd'hui, une délégation du Groupe consultatif ad hoc du Conseil économique et social des Nations Unies sur Haïti (ECOSOC-AHAG) a discuté de la situation socio-économique et s’est enquis sur les priorités à long terme pour le développement du pays. « La stabilité politique, la lutte contre la corruption, le renforcement de l’Etat de Droit et l’alignement des partenaires techniques et financiers sur les priorités gouvernementales sont essentiels à la relance des investissements productifs, à la paix et au développement durable du pays », a déclaré le président Moïse.

« L’état de droit est essentiel pour un développement économique conduit par les haïtiens, » a déclaré M. Marc-André Blanchard, président du Groupe consultatif ad hoc de l'ECOSOC sur Haïti, ambassadeur et représentant permanent du Canada auprès des Nations Unies, qui dirige la délégation. « Pour réaliser les ambitions du pays, la communauté internationale doit continuer d'appuyer fermement les priorités nationales, » a ajouté M. Blanchard, soulignant l'importance d'une action coordonnée entre tous les partenaires du développement pour une efficacité maximale.

La délégation est composée de 17 États membres au niveau des ambassadeurs : Canada (président), Argentine, Bahamas, Belize, Bénin, Brésil, Chili, Colombie, El Salvador, Espagne, États-Unis d'Amérique, France, Haïti, Mexique, Pérou, Trinité-et-Tobago, Uruguay et la République tchèque en tant qu'ancien président et membre de l'ECOSOC.

Au cours de sa visite dans le pays, le groupe rencontrera des autorités haïtiennes, incluant des hauts fonctionnaires du système judiciaire, des parlementaires, des autorités locales, des représentants de la société civile, l'équipe pays des Nations Unies et la Mission des Nations Unies pour l'appui à la justice en Haïti (MINUJUSTH), ainsi que des dirigeants du secteur privé pour discuter des progrès accomplis et des difficultés rencontrées dans la réalisation du développement durable.

Le Groupe consultatif ad hoc soumettra au Conseil économique et social un rapport sur ses travaux, assorti de recommandations, à sa réunion de coordination et de gestion en juillet 2018. Pour plus d'informations, veuillez visiter le site web de l'ECOSOC- AHAG.

 

                                                                                 -FIN-

 

Autres informations