La Vice-Secrétaire générale souligne le nouvel esprit de partenariat entre Haïti et les Nations Unies à l'issue d'une visite de trois jours

English version             Spanish version

IMG_4057La Vice-Secrétaire générale de l´ONU lors de sa visite en Haïti Photo: Logan Abassi

 

Port-au-Prince, 05 Novembre 05, 2017 - La Vice-Secrétaire générale des Nations Unies (VSG) Amina J. Mohammed, ainsi que l'Envoyée spéciale du Secrétaire général pour Haïti, Josette Sheeran, ont conclu aujourd'hui une visite de trois jours en Haïti, marquant un nouvel esprit de partenariat entre les Nations Unies et Haïti fondé sur l’engagement commun de permettre à Haïti de passer de l'intervention d'urgence à des solutions durables, de l'aide à l'investissement, de la distribution à la coopération main dans la main, pour le développement durable, la démocratie et la dignité pour tous les Haïtiens.


"Les Nations Unies se sont engagées à soutenir le gouvernement d'Haïti dans la réalisation de son programme 2030," a déclaré le VSG lors de la conférence de presse clôturant la visite.


La délégation, accompagnée de la Représentante spéciale du Secrétaire général (RSSG) nouvellement nommée et Chef de la Mission des Nations Unies pour l'appui à la justice en Haïti (MINUJUSTH), Mme Susan D. Page, et du Représentant spécial adjoint du Secrétaire général, Coordinateur Résident, Coordonnateur Humanitaire (DSRSG/RC/HC), Dr. Mamadou Diallo, a rencontré des Haïtiens victimes du choléra, des autorités nationales et locales, des membres de la communauté et des leaders communautaires, ainsi que des représentants du corps diplomatique, des groupes religieux et de la société civile.


La Vice-Secrétaire générale a évoqué une nouvelle ère et une relation renouvelée entre l'ONU et Haïti. "Nous sommes venus en Haïti pour essayer de trouver une nouvelle façon de faire les choses, parce que par le passé nous n’avons pas été à la hauteur. Hier, nous avons visité des communautés qui souffrent encore du choléra. Lors de notre visite, nous avons vu des efforts de la part de femmes, d'hommes et de jeunes - certains très jeunes - qui sont impliqués dans la lutte contre le choléra tous les jours sur la ligne de front. Ils mènent leurs propres solutions et, ensemble, s'attaquent aux défis de l'accès à l'eau et à l'assainissement. Nous l'avons vu hier à Saint-Michel de l'Atalaye, où la communauté s'est autonomisée et propose ses propres solutions d'accès à l'assainissement en construisant des toilettes sèches dans de nombreux foyers et espaces communautaires, et en soutenant ceux qui sont victimes du choléra. Quand ils réussissent ensemble, même à petite échelle, cela montre qu'eux et nous ensemble pouvons aussi réussir à grande échelle, pour tous les Haïtiens. Ils sont les vrais héros et nous devons les soutenir pour mettre fin au choléra en Haïti, a souligné le VSG.


"Je suis encouragée de savoir que la capacité d'éliminer la transmission du choléra est à notre portée. Mais, il n'y a pas de place pour la complaisance. Nous devons faire beaucoup plus en partenariat avec le peuple d'Haïti, car la perte d'une seule vie est une de trop. Les donateurs internationaux doivent fournir un financement immédiat pour maintenir le travail des équipes d'intervention rapide et l'engagement communautaire à court terme ainsi que le soutien au Plan national d'élimination du choléra à moyen et long terme. C’est essentiel pour consolider nos acquis et éviter de perdre les victoires âprement disputées " a conclu la VSG.

 

 

Visite de la Vice-Secrétaire générale de l´ONU en Haïti

Conférence de presse de la Vice-Secrétaire générale de l´ONU en Haïti

 

 

 

IMG_4008La Vice-Secrétaire générale de l´ONU a visité des communautés affectés par le choléra lors de sa visite de 3 jours en Haïti.

 

 

 

Autres informations