Los Palmas : 18,000 personnes bénéficiées par un projet d´adduction d´eau potable

Las Palmas Cholera Reduction Campaign phase 3 inaugurationSource d´eau construite à Los Palmas avec le soutien de l´ONU. Photo : Logan Abassi - UN/MINUSTAH

 

 

10 Janvier 2017- Los Palis, troisième section Communale de Hinche (rive droite), est constitué de plusieurs localités dont Los Palmas, Jacob et Guébo.  La vie des riverains de ces communautés n’a jamais été facile : manque de services de base tels que accès à l’électricité, la santé, les routes et surtout l’eau potable. Constitués majoritairement  de montagnes sèches, ces coins du plateau central à 15 minutes environs du centre-ville de Hinche sont occupés par des habitants contraints à de véritables périples pour collecter l’eau familiale.

Femmes et enfants  sont ainsi soumis à une corvée quotidienne  consistant à parcourir des kilomètres à pied pour apporter de l’eau potable à la maison et éviter que les membres de la famille ne soient exposés aux maladies liées à l’eau de mauvaise qualité.

« En 2010, j’ai été atteinte du choléra. J’avais très mal partout et j’avais tous les symptômes (diarrhée et vomissement). J’étais enceinte de 5 mois et j’ai perdu le bébé », raconte Elovenise, 23 ans.  Originaire de Los palis, Elovenise partage cet épisode de sa vie avec un sourire teinté d’espoir. « Aujourd’hui, je suis très contente car notre communauté n’a plus à craindre d’être victime du choléra grâce à ce projet d’eau potable. De plus, nous voilà épargnés de la corvée des longues marches journalières », exulte-t-elle l’air radieuse.

En effet, en période pluvieuse, la population de la cité de Los Palis puise l’eau dans des sources de fortunes momentanément surgies ou encore dans des  mares remplies des débordements des cours d’eau voisins comme la rivière Larague lorsqu’elle est en crue. L’eau n’y est pas de bonne qualité d’où de fréquents cas de maladies telles que typhoïde, diarrhée, dysenterie, cholérine, choléra ou infection vaginale et autres …  liées à la qualité de l’eau.

Pour mettre fin à la souffrance des riverains, la Mission des Nations pour la Stabilisation en Haïti (MINUSTAH) a financé la troisième phase du projet d’adduction d’eau potable de Los Palmas/Guébo-Jacob  (Lire aussi : "PROMESSE TENUE : LOS PALMAS A MAINTENANT ACCÈS À L’EAU POTABLE") à hauteur de 95,671.25 US$ pour desservir la population de Los Palis estimée à plus 18,000 personnes dont plus de 53% de femmes. Les travaux ont été financés à travers le programme de projets à effet rapide permettant à la MINUSTAH d’apporter un appui aux autorités haïtiennes pour l’amélioration des infrastructures publiques et des conditions de vie des populations. Pour en lire plus...

 

Dernières informations