Le Conseil de Sécurité prend la décision charnière de fermer la MINUSTAH au 15 Octobre 2017 et d´établir une nouvelle mission focalisée sur l´état de droit

ht-unct-05-29-peacekeeper-haiti-2009Les membres d’une unité de police constituée au sein de la Mission de stabilisation des Nations Unies en Haïti (MINUSTAH) patrouillent dans un quartier de la capitale, Port-au-Prince (2009). Photo de l’ONU/Marco Dormino

 

Port-au-Prince, 13 Avril 2017 – Le Conseil de sécurité des Nations Unies a décidé aujourd’hui de fermer le 15 Octobre 2017 la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti (MINUSTAH). La composante militaire de la Mission se retirera graduellement entre aujourd’hui et le 15 octobre tandis que seront réduits le personnel de la police des Nations Unies et les tâches civiles. Cette décision démontre la reconnaissance des progrès accomplis au regard de la stabilisation en Haïti, dont l’aboutissement pacifique du processus électoral et le retour à l’ordre constitutionnel avec l’investiture du 58ème Président de la République de Haïti le 7 Février 2017.

La résolution 2350 du Conseil de sécurité, adoptée à l’unanimité, prévoit également l’établissement d’une nouvelle mission, réduite, la Mission des Nations Unies pour l’appui à la justice en Haïti (MINUJUSTH). Le mandat de la MINUJUSTH se concentrera sur l’état de droit, le développement de la police et les droits humains,  ainsi que l’exercice de bons offices et du plaidoyer afin de soutenir le gouvernement d’Haïti dans la consolidation de la stabilisation des acquis et leur pérennisation. Pour en lire plus...

 

 

 

 

Autres informations de l'ONU en Haïti