La MINUJUSTH commence son mandat en Haïti

ht-unct-17-10-16-minujusth_opening_3copy_2Levée du Drapeau lors de la cérémonie de lancement de la MINUJUSTH en Haïti. Photo: Logan Abassi.

Port-au-Prince, lundi 16 Octobre 2017-  La Mission des Nations Unies pour l’Appui à la Justice en Haïti (MINUJUSTH) a commencé son mandat aujourd’hui, lundi 16 octobre. Le ministre des Affaires étrangères, Antonio Rodrigue, d'autres responsables gouvernementaux, la direction de la PNH, la communauté diplomatique, des représentants du secteur privé et de la société civile, des représentants de l'équipe de pays des Nations Unies et des représentants de MINUJUSTH, ainsi que les médias, ont assisté à la cérémonie d'ouverture organisée à Port-au-Prince.

Dans son allocution, Mamadou Diallo, Représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations Unies, Coordonnateur humanitaire et Coordonnateur résident (DSRSG-HC-RC) et chef ad intérim de la MINUJUSTH, a exprimé le plein soutien de la Mission et des Agences, Fonds et  Programmes des Nations Unies, pour la consolidation des acquis de la stabilité et la transition vers les reformes structurelles et le développement des institutions sur le long terme.

« Je suis persuadé qu’Haïti saura saisir l’opportunité offerte par le déploiement de la MINUJUSTH pour consolider la stabilité politique acquise ces dernières années, afin d’ouvrir la voie à un avenir démocratique, stable et prospère pour tous les Haïtiens et toutes les Haïtiennes » ajouta t’il. Pour en lire plus...

 

 

Interview avec Dr. Mamadou DIALLO, Représentant Special adjoint du Secrétaire Général et chef par interim de la MINUJUSTH

Allocution de Dr. Mamadou Diallo, Représentant Spécial Adjoint du Secrétaire Général des Nations Unies en Haïti et Chef ad intérim de la MINUJUSTH

ht-unct-Dr. DialloMINUJUSTHLaunch-2017

 

 

Lundi 16 Octobre 2017

Excellence Monsieur le représentant du Président de la République d’Haïti,

Excellence Monsieur le Ministre des Affaires étrangères et des Cultes, 

Honorables Sénateurs et Députés,

Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement,

Mesdames et Messieurs les Chefs de Missions Diplomatiques et Consulairesaccrédités en République d’Haïti,

Monsieur le Directeur de la Police Nationale d’Haïti,

Monsieur le commandant de la composante police de la MINUJUSTH,

Mesdames et Messieurs les représentants des Organisations Non Gouvernementales, de la Société Civile haïtienne et internationale

Mesdames et Messieurs les représentants des Medias,

Chers Collègues du Système des Nations Unies en Haïti et de la Mission des Nations Unies pour l’Appui à la Justice en Haïti, en abrégé MINUJUSTH,

Mesdames/Messieurs, Distingués Invités en vos rangs, titres et qualités 

Permettez-moi en guise d’introduction, de vous remercier d’avoir accepté notre invitation à cette cérémonie, à la fois sobre et solennelle, de levée du drapeau des Nations Unies qui marque l’ouverture, en ce Lundi 16 Octobre 2017, de la Mission des Nations Unies pour l’Appui à la Justice en Haïti (en abrégé MINUJUSTH). Mission établie conformément à la résolution 2350 du Conseil de Sécurité des Nations Unies adoptée au mois d’avril 2017.

Distingués invités, Mesdames et Messieurs 

C’est grâce à votre dévouement, à votre engagement sans relâche et à votre accompagnement de tous les instants qu’Haïti peut aujourd’hui se réjouir d’un contexte national plus stable et sécurisé, qui rend possible cette nouvelle étape de l’appui des Nations Unies au pays appelée à être conduite par la Mission des Nations Unies pour l’Appui à la Justice en Haïti, Mission qui fonctionne, qui travaille, en collaboration étroite avec les autorités haïtiennes et l’Equipe pays des Nations Unies.

Le mandat de la MINUJUSTH consiste à poursuivre l’appui à la police nationaled’Haïti (en abrégé PNH), à renforcer l’Etat de droit et à faire le suivi de la situation des droits de l’homme, y compris les questions touchant à l’égalité et l’équité du genre.

En tant que Représentant Spécial Adjoint du Secrétaire Général des Nations Unies, Coordinateur du Système des Nations Unies en Haïti, Coordinateur Humanitaire et Chef ad intérim de la Mission des Nations Unies pour l’Appui à la Justice en Haïti,c’est un honneur de travailler avec vous dans cette étape cruciale qui doit servir de transition vers le développement durable de ce beau pays. Je reste persuadé qu’Haïti saura saisir l’opportunité offerte par le déploiement de la MINUJUSTH pour consolider la stabilité politique acquise ces dernières années, afin d’ouvrir la voie à un avenir démocratique, stable et prospère pour tous les Haïtiens et toutes les Haïtiennes.

Excellence Monsieur le Ministre des Affaires Etrangères, 

Monsieur le représentant du Chef de l’Etat,

Distingués Invités, 

Il convient de rappeler ici que la préservation des acquis en matière de sécurité, de stabilité politique et de consolidation de la démocratie revient en priorité aux autorités nationales d’Haïti et au peuple Haïtien. La composante police de la MINUJUSTH, dirigée par le Général de Brigade Georges-Pierre Monchotte,continuera d'apporter son appui opérationnel à la Police Nationale d’Haïti et poursuivra ses efforts de renforcement ciblé des capacités de celle-ci, y compris dans la mise en œuvre du plan de développement stratégique pour l’horizon 2017-2021.

Pour ce faire, la composante Police de la MINUJUSTH disposera de sept (7)Unités de Police Constituées (en abrégé UPC) pour un total de 980 policiers qui seront commis aux taches de maintien de l’ordre, dont trois 3 sont basées à Port-au-Prince et 4 en province. En plus, la composante de police de la MINUJUSTH disposera de 295 officiers de police internationaux qui seront déployés dans les 10 départements aux cotes de leurs collègues et confrères de la Police Nationale d’Haïti dans le cadre du renforcement des compétences et d’accompagnement à celle-ci et dans le cadre du maintien de la loi et de l’ordre.  

Par ailleurs la MINUJUSTH disposera de 351 membres du personnel civil qui travailleront dans les domaines de l’État de droit, de la promotion et de la protection des droits humains, de l’appui à la justice et au système pénitentiaire, aux questions de genre et de l’égalité des sexes, de la réduction des violencescommunautaires, des fonctions de bons offices politiques, de la communication et de l’information publique, de la sécurité et de l’appui à la Mission. La composante civile de la Mission, composée à parts égales de personnels nationaux et internationaux, travaillera de concert avec les institutions nationales, les organisations de la société civile, du secteur privé, des organisations des partis politiques et les médias, dans la mise en œuvre du mandat.  

Excellence Monsieur le Ministre

Monsieur le représentant spécial du Chef de l’Etat,

Distingués Invités,

En conclusion, permettez-moi de partager avec vous le message du Secrétaire Général des Nations Unies sur l’établissement de la Mission, message que je liscomme suit. Je cite :

« Le Secrétaire Général, Monsieur Antonio Guterres, se félicite du début des activités de la Mission des Nations Unies pour l’appui à la justice en Haïti (en abrégé MINUJUSTH) aujourd’hui, après la fin du mandat de la MINUSTAH intervenu le 15 octobre 2017.

La fermeture de la MINUSTAH témoigne des progrès accomplis par Haïti en 13 ans. Le Secrétaire Général exprime sa gratitude aux personnels civils et en uniforme qui ont servi au sein de la MINUSTAH et à tous les pays contributeurs de troupes et de forces de police. La plupart étant représentés ici par leurs ambassades. 

La création de la MINUJUSTH reflète l’engagement des Nations Unies à poursuivre son soutien à la consolidation de la paix et la promotion de la stabilité politique en Haïti.

La MINUJUSTH assistera le gouvernement haïtien à renforcer les institutions de l’État de droit, à continuer de développer les capacités de la police nationale et de promouvoir les droits de l’homme. La police nationale haïtienne pourra compter sur le soutien opérationnel de la MINUJUSTH, et en tant que de besoin, pour maintenir l’ordre public et le respect de la loi sur l’ensemble du territoire d’Haïti.

Le Secrétaire Général est confiant que le peuple et le Gouvernement haïtiens travailleront en étroite collaboration avec la MINUJUSTH et la famille élargie des Nations Unies, les Agences, Fonds et Programmes du système des Nations Uniesdans le pays, afin de mettre en œuvre ensemble les priorités communes établies sur la base de la résolution 2350 du Conseil de Sécurité et reflétées dans le Programme de Développement Durable à l’horizon 2030 »

Je vous remercie pour votre aimable attention.